Santé

Reconnaissez-vous un accident vasculaire cérébral ? En voici les 7 signes avant-coureurs.

Quand quelqu’un est confronté à un accident vasculaire cérébral (hémorragie cérébrale ou infarctus cérébral), la rapidité est d’une importance capitale. Plus vite on reconnaît les signaux d’alerte, plus vite on peut agir. Les médecins peuvent prévenir les dommages permanents causés par l’infarctus en intervenant à temps.

Il est donc très important que chacun connaisse les signes avant-coureurs d’un AVC. Vous pouvez ainsi peut-être sauver une vie. Il y a plusieurs signes connus qui peuvent indiquer une hémorragie cérébrale. De ces signaux, 3 sont maintenant bien connus, mais il y a d’autres réactions de votre corps qui vous signalent que quelque chose ne va pas. Lisez vite ce qui suit.

1. La bouche
Un AVC survient souvent soudainement. Le cerveau ne recevant pas assez d’oxygène, une défaillance musculaire se produit. Vous pouvez le voir sur le visage de la personne car un des côtés de son visage peut être paralysé. La bouche penche d’un côté.

2. L’élocution
Quand une personne ne retrouve pas ses mots rapidement, baragouine un charabia incompréhensible et à de la difficulté à déglutir ? Ce sont les premiers signes d’un AVC. Il est important que le malade soit pris en charge rapidement par son entourage.

3. Le bras
Les symptômes de l’insuffisance musculaire ne se manifestent pas seulement au niveau du visage. La défaillance peut se produire dans tout le corps. Si vous soupçonnez que quelqu’un a eu un accident vasculaire cérébral, demandez-lui de soulever ses deux bras.. Si il n’arrive qu’à le faire d’un seul côté, consultez un médecin dès que possible.

Une bouche oblique suspendue, un discours confus ou un bras paralysé sont les 3 signaux les plus courants en cas d’accident vasculaire cérébral. Lorsque vous voyez quelqu’un avec 1 ou plusieurs de ces tonalités d’avertissement, appelez immédiatement le 112. En plus de ces 3 signaux connus, il y a aussi d’autres avertissements que votre corps vous donne lorsque vous faites face à un accident vasculaire cérébral.

Grâce à l’information à la télévision, entre autres, beaucoup de gens sont maintenant familiers avec le slogan suivant : “Bouche, élocution, bras ? Attention AVC ! Mais en plus de ces 3 signaux d’alerte, il existe d’autres moyens par lesquels votre corps vous avertit d’un accident vasculaire cérébral.

accident vasculaire cérébral

4. Tremblements et capacité musculaire réduite

Dans le cas d’un AVC, il n’est pas toujours nécessaire que la victime présente des symptômes de perte de capacité totale.. Il est également possible qu’il n’y ait des faiblesses que d’un côté ou que la victime ressente des vibrations dans les muscles d’un seul côté. Cela ne doit pas toujours être dans le bras ou le visage. Il peut également se produire dans les jambes ou dans le torse.

5. Coordination
Des étourdissements soudains, une perte de l’équilibre et une mauvaise coordination sont également des signes d’accident vasculaire cérébral.

6. Les yeux
Vos yeux sont un bon indicateur de la santé de votre cerveau. Lorsque vous commencez soudainement à voir double, à devenir aveugle d’un ou des deux yeux, cela peut indiquer un accident vasculaire cérébral. La position des yeux et des paupières peut également indiquer que la victime subit un AVC.

7. Maux de tête
Des maux de tête soudainement très forts sans cause apparente indiquent un accident vasculaire cérébral. Appelez toujours le 112, même en cas de doute ! Le membre du personnel du centre d’urgence vous posera un certain nombre de questions afin d’évaluer s’il s’agit bien d’un AVC.

N’oubliez pas de partager cet article avec vos amis et votre famille. Plus les gens reconnaissent les symptômes d’un AVC, plus ils sont en mesure d’obtenir une aide médicale à temps pour prévenir autant que possible des dommages continus. Vous inquiétez-vous de votre santé ? N’hésitez pas à consulter un médecin.